accueil > vidéos > sessions > Diane Cluck

publié par Renaud de Foville le 04/03/13
Diane Cluck
- Session #493

Tu traverses Paris, tel un équilibriste. En vélo, surchargé de matériel qui dépasse de partout... Eviter les voitures. Ne pas tomber. Ne pas perdre le pied de la mandarine, car oui tu transportes une mandarine. Pédaler, tout droit, ou presque jusqu’au pied de la rue Petion. Les souvenirs, le musée du fumeur, les repas dans le petit appartement, les ballots de chanvre que l’on avait transporté toute la journée... Aujourd’hui on rejoint Diane et Isabel, sa violoncelliste, dans l’appartement. Celui qui est sans ascenseur et qui est au moins au quatrième étage. Diane fait partie des artistes que l’on découvre, que l’on rencontre, que l’on aime grâce aux différents réseaux sur internet et qui en plus est amie avec tout plein d’artistes que vous avez déjà filmé. En fait cela devient vite une évidence de faire une session avec Diane Cluck. Le temps de poser un peu de lumière dans ce petit salon parisien. Le temps de vérifier que le parquet ne fait pas trop de bruit quand on se déplace, le temps filmer quelques morceaux, le temps de profiter de ce trop court instant de grâce, le temps de reprendre son souffle ; le temps de se dire que tout cela est vraiment beau, le temps de profiter du regard de Diane et du sourire d’Isabel et déjà on se retrouver sur son vélo. A essayer de se rappeler comment on avait pu rentrer autant de matériel dans le petit panier métallique.

Heartloose

Sara

Grandma say

Images : Renaud de Foville

Le site officiel d’Isabel Castellvi

Partager :