accueil > photos > concerts > Wovenhand

publié par Renaud de Foville le 26/02/13
Wovenhand
- Les nuits de l’Alligator à la Maroquinerie
Le groupe rentre sur scène.

David Eugene Edwards va jouer debout.

Ce n’est pas le tonnerre, ce n’est pas un ouragan, c’est une colère divine. Mother earth comme l’appelle les indiens pourrait s’ouvrir en deux sous nos pieds et nous avaler...

Le concert est magnifique, chamanique, apocalytique.

Partager :

Liens

Le site officiel de Wovenhand

wovenhandmosaic.com

Pour le même artiste