accueil > articles > autres > Escale - Avril (...)

publié par anne-hélène, benoît, Mélanie Fazi le 05/05/12
Escale - Avril 2012

Nos coups de coeur d’avril dans une playlist Spotify. Avec M. Ward, The Hives, Norah Jones, Frida Hyvönen, Patrick Watson, Gravenhurst...


Amadou & Mariam S’il n’y avait pas Gilbert Montagné comme contre-exemple, on affirmerait volontiers que les aveugles ont l’ouïe plus fine que la moyenne. Ce Africa Mon Afrique groove sérieusement, comme si Tony Allen himself était à la batterie. Joli casting sur l’album aussi : Amp Fiddler, TV On The Radio, Bertrand Cantat.

The Hives Les ruches suédoises reviennent, mais plutôt en petite forme.

The Fix Ils pourraient faire office de relève et remplacer les Hives comme tête de pont de l’indie-rock suédois. Riffs efficaces, solides sur scène, il ne leur manque plus que de bonnes chansons. Par contre ils savent déjà faire de jolies vidéos.

Frida Hyvönen Incontestablement l’une des meilleures compositrices de Suède (pour preuve, ce Saying Goodbye), même si son lyrisme débridé fatigue un peu sur la longueur de l’album. Pour respirer, on peut se raccrocher à Terribly Dark, pastiche salvateur, exercice de style comme elle les affectionne, qui fait office de récré bienvenue.

> lire notre interview de Frida Hyvönen [en anglais]

Norah Jones C’est Danger Mouse qui est aux manettes du nouveau Norah Jones. Leur rencontre s’est faite l’an dernier sur le projet Rome, dont on trouve l’écho ici. Sûrement ce qui est arrivé de mieux à demoiselle Jones.

Electric guest Danger Mouse, encore lui, est aux manettes de ce très efficace album de pop hype maquillée sixties.

Maud Lübeck "La fabrique" est un album funambule, toujours sur le fil, qui perd parfois légèrement l’équilibre – au détour d’une rime moins habile, d’un refrain où l’alchimie opère un peu moins – mais le retrouve aussitôt. Il y a dans ces comptines aériennes une vraie grâce, une élégance, et une voix qui a la singulière capacité de vous devenir immédiatement familière.

> lire la chronique de La Fabrique ou regarder la session acoustique de Maud Lübeck.

Barbara Carlotti avec Philippe Katerine "Qui est cette petite pisseuse au chant alangui ?" Parfois, on aimerait que Gainsbourg soit encore là pour savoir ce qu’il dirait de la musique d’aujourd’hui. En particulier de celle qui semble venue de la grande époque de l’homme à la tête de chou. 

Maissiat Un nouveau nom à retenir sur la scène hexagonale : Clémentine Maissiat, qui livre un premier EP très convaincant. 

Amanda Mair La Suède produit décidément les petits prodiges pop aussi vite que les boulettes de viande. Amanda Mair n’a que 17 ans mais déjà une solide présence scénique, seule au piano. Composé par Philip Ekström des Mary Onettes, ce Sense est déjà un tube en Suède.

The Mary Onettes ​Justement, les voilà. Un groupe suédois méconnu malgré presque 10 ans d’existence, aussi solide sur disque que sur scène.

​Caviare Days ​C’est l’étrange nom du projet musical de deux charismatiques soeurs suédoises, Maja et Lina Westin. Un peu indigeste sur disque mais plutôt ardent sur scène.

The Soundtrack of Our Lives Sixième album des suédois qui, en un peu plus de 15 ans d’existence, ont contribué à placer leur pays sur la carte du monde indie. Ane Brun leur a volé leur excellent pianiste Martin Hederos pour sa tournée actuelle.

M. Ward Le "him" de She & Him.  Probablement l’un des songwriters actuels les plus doués. 

Patrick Watson On ne le présente plus et il faudrait être sourd et aveugle pour ne pas savoir qu’il vient de sortir ce magnifique 4ème album ’Adventures In Your Own Backyards’ qu’il ouvre avec Lighthouse. Ce morceau qui débute par ce piano léger, effleuré... cette voix aérienne et émotionnelle qui s’y ajoute progressivement... Ce tourbillon final qui s’emplit d’un chœur de cuivres enivrant... grandiose !

Isbells Le groupe belge a sorti son 2ème album ’Stoalin’’ et ne déçoit pas. On retrouve ces petits airs de folk et cette voix légère et dansante. À se demander pourquoi on n’en entend toujours pas pas parler en France. Vous attendez quoi pour écouter ?

Gravenhurst Le grand retour de Nick Talbot... Il était temps ! 

Sea Of Bees Un savant mélange pop, folk et rock qui devient vite entêtant. À moins que ce ne soit le fait qu’on ait mis le morceau sur repeat ? à vous de nous le dire !

Chapelier Fou Un petit peu d’électro qui se mélange avec des airs de cordes classiques. Étonnant mais savamment bien dosé et addictif. 

Steve Smyth On aura attendu avec impatience la sortie de l’album. La puissance de la voix de l’Australien ne peut vraiment pas laisser indifférent. 

Kim Janssen Une voix pleine d’émotions sur un très court album concept. C’est simple et beau. 

Nive Nielsen and the Deer Children Tout droit sortie du Groenland, entre douceur folk et rock. L’album est, tout au moins en partie, produit par John Parish, ça veut tout dire !

Emeli Sandé Il nous semble que cette Emeli Sandé fait trait pour trait ce que Massive Attack faisait il y a 20 ans (putain 20 ans...) avec Unfinished Sympathy, mais comme c’est plutôt réussi, pourquoi pas.

Shai Maestro Trio Un peu de jazz pour rincer tout ça, avec le tout nouveau trio de Shai Maestro, jeune pianiste prodige révélé par Avishai Cohen. "One for AC", hommage au groove joueur de son mentor.

Partager :

publié par anne-hélène, benoît, Mélanie Fazi le 05/05/12